Collages à paris. Mars 2011.

Paris ça t’uses la moelle direct,
sur des vélos avec Totipoten et Sword, concentré, les collages sur le dos dans le froid, les voitures surgissent de nulle part.
On colle une fois, une signature choque un passant, il parle, un deuxième parle, on part, collage suivant vers la rue Amelot, Sword rentre, usé justement, on continue direction l’ultra centre.
Autre session collage, des enfants piaillent et reconnaissent un Michel Drucker « c’est moche », « t’as pas une bombe », ça parle dans mon dos, un autre personnage au style androgyne « adooooooore » et veut acheter mais c’est collé, « je peux vous suivre » dit il avant d’oublier et de nous laisser, ouf soulagé!
Collage suivant, encore un passant à grande bouche puis recherche de point d’eau à vélo, marquage au sol sanglant et direction l’apéro.
A l’appart avec des jeunes Roumain(es) de Budapest, session dessin active, recherche, alcool, musique puis dodo.
Le lendemain c’est photo et KFC, retour à Lyon « no man’s land » ce Lundi soir pour le concert d’Afura. Ciao Paris chaos! je suis pas mort cette fois non plus.

Texte & vidéo : Rémy . D

Cet article a été publié dans DARK MATTER, REMY•D, Uncategorized, VIDEO. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s